Spectacles à réservation

Le Festival Théâtres Nomades est gratuit, mais nous demandons de réserver vos places pour certains spectacles… Les réservations sont ouvertes par téléphone au 02 219 11 98 ou par mail reservation@lesnouveauxdisparus.com

Les spectacles à réservation :

Les Enfants de Dom Juan : jeudi 22/08 à 20h
« Nordine est le concierge d’un théâtre situé dans les quartiers populaires de la ville.
Après les attentats qui ont meurtri la ville, il doit accueillir Pierre, un artiste nomade, spécialisé dans les situations violentes et conflictuelles, qui a été engagé dans le cadre du projet « réapprenons à vivre ensemble ». Dans trois semaines, l’artiste proposera un spectacle aux habitants du quartier, il contera l’histoire de Dom Juan, l’athée jeté aux enfers… »

Voyage en Abya Yala : jeudi 22/08 à 19h15
« Le récit de voyage de Sébastien Meyer aborde le Nouveau Monde, l’Amérique, mais dont le nom Abya Yala employé ici s’envisage du point de vue des indigènes, des peuples natifs. Un voyage militant, en-dehors des sentiers battus : se relier aux paysans et à tous ceux qui défendent la Terre-Mère, proposer un autre mode de développement, réapprendre à jouer collectif,… Vous êtes invités à retrouver, ici et maintenant, quelque chose que l’on a perdu… Adelante ! »

#Vu : vendredi 23/08 à 19h
« Une jeune adolescente envoie un sexto (un nude) à son petit ami. Mais très vite, la photo fait le tour de l’école, du quartier, de la famille. Un jour, la jeune fille débarque dans une soirée d’anciens élèves à laquelle elle n’a pas été invitée. On a fait venir un musicien. Il met le feu. On drague, on boit, on rit de ces années légères passées à l’école. Le musicien a beau faire de son mieux, l’arrivée de Lisa jette un froid dans l’assistance. Elle vient régler ses comptes ! »

Un fait divers : vendredi 23/08 à 20h15
« C’est l’histoire vraie d’une fille sans histoire. Un soir qu’elle marchait dans la rue, il lui est arrivé quelque chose. Quelque chose… Ce sont des choses qui arrivent… Ce n’était sans doute pas si grave, ça peut arriver à tout le monde, on ne va pas en faire une montagne ! Non ? C’est vrai, faut pas exagérer, personne n’est mort non plus ! Laure raconte cet après… Les victimes sont encouragées à porter plainte, mais quels parcours les attendent ? Qui croisent-elles ? Comment sont-elles considérées par les toubibs, les flics, les juges, les ami(e)s,… »

Odysseus Fantasy : vendredi 23/08 à 20h45 et samedi 24/08 à 21h
« Prenez cinq personnages ordinaires. Choisissez délicatement les plus naïfs et sensibles, pourvus d’une grande capacité d’étonnement. Arrachez-les à leur quotidien. Affublez-les d’une valise. Jetez-les sur les flots. Et secouez. Une odyssée commence. »

Le Contr’un : samedi 24/08 à 19h15
« D’après Discours de la servitude volontaire, Etienne de la Boétie. Ici se joue un étonnant dialogue avec l’auteur, un plongeon au cœur d’une pensée saisissante et radicale. « 

1815, la dernière bataille : samedi 24/08 à 20h
« Waterloo Morne Plaine ? Pas pour tout le monde ! Napoléon tente d’oublier Joséphine dans les bras de Marie-Louise d’Autriche, mais il est incapable d’oublier celle qui lui a tout appris de l’amour. L’empereur qui ignore que Joséphine a multiplié les amants jusque dans le camp ennemi, décide de lui donner rendez-vous pour un weekend en amoureux à Waterloo, sur le champ de bataille. La guerre, c’est tellement beau quand c’est bien fait… »